NASA Science – Mars Exploration Program / Programme d’exploration de Mars

Submitted by Michael Frankfort @mfrank_76

MISSION STATEMENT

The goal of the Mars Exploration Program is to explore Mars and to provide a continuous flow of scientific information and discovery through a carefully selected series of robotic orbiters, landers and mobile laboratories interconnected by a high-bandwidth Mars/Earth communications network.

Check out this update from July 27, 2022.

NASA Will Inspire World When It Returns Mars Samples to Earth in 2033

This illustration shows a concept for multiple robots that would team up to ferry to Earth samples of rock and soil collected from the Martian surface by NASA's Mars Perseverance rover.

This advanced mission architecture will include two sample recovery helicopters.


NASA has finished the system requirements review for its Mars Sample Return Program, which is nearing completion of the conceptual design phase. During this phase, the program team evaluated and refined the architecture to return the scientifically selected samples, which are currently in the collection process by NASA’s Perseverance rover in the Red Planet’s Jezero Crater.

The architecture for the campaign, which includes contributions from the European Space Agency (ESA), is expected to reduce the complexity of future missions and increase probability of success.

“The conceptual design phase is when every facet of a mission plan gets put under a microscope,” said Thomas Zurbuchen, associate administrator for science at NASA Headquarters in Washington. “There are some significant and advantageous changes to the plan, which can be directly attributed to Perseverance’s recent successes at Jezero and the amazing performance of our Mars helicopter.”

This advanced mission architecture takes into consideration a recently updated analysis of Perseverance’s expected longevity. Perseverance will be the primary means of transporting samples to NASA’s Sample Retrieval Lander carrying the Mars Ascent Vehicle and ESA’s Sample Transfer Arm.

As such, the Mars Sample Return campaign will no longer include the Sample Fetch Rover or its associated second lander. The Sample Retrieval Lander will include two sample recovery helicopters, based on the design of the Ingenuity helicopter, which has performed 29 flights at Mars and survived over a year beyond its original planned lifetime. The helicopters will provide a secondary capability to retrieve samples cached on the surface of Mars.

The ESA Earth Return Orbiter and its NASA-provided Capture, Containment, and Return System remain vital elements of the program architecture.

With planned launch dates for the Earth Return Orbiter and Sample Retrieval Lander in fall 2027 and summer 2028, respectively, the samples are expected to arrive on Earth in 2033.

With its architecture solidified during this conceptual design phase, the program is expected to move into its preliminary design phase this October. In this phase, expected to last about 12 months, the program will complete technology development and create engineering prototypes of the major mission components.

This refined concept for the Mars Sample Return campaign was presented to the delegates from the 22 participating states of Europe’s space exploration program, Terrae Novae, in May. At their next meeting in September, the states will consider the discontinuation of the development of the Sample Fetch Rover.

“ESA is continuing at full speed the development of both the Earth Return Orbiter that will make the historic round-trip from Earth to Mars and back again; and the Sample Transfer Arm that will robotically place the sample tubes aboard the Orbiting Sample Container before its launch from the surface of the Red Planet,” said David Parker, ESA director of Human and Robotic Exploration.

The respective contributions to the campaign are contingent upon available funding from the U.S. and ESA participating states. More formalized agreements between the two agencies will be established in the next year.

“Working together on historic endeavors like Mars Sample Return not only provides invaluable data about our place in the universe but brings us closer together right here on Earth,” said Zurbuchen.

The first step in the Mars Sample Return Campaign is already in progress. Since it landed at Jezero Crater Feb. 18, 2021, the Perseverance rover has collected 11 scientifically compelling rock core samples and one atmospheric sample.

Bringing Mars samples to Earth would allow scientists across the world to examine the specimens using sophisticated instruments too large and too complex to send to Mars and would enable future generations to study them. Curating the samples on Earth would also allow the science community to test new theories and models as they are developed, much as the Apollo samples returned from the Moon have done for decades. This strategic NASA and ESA partnership will fulfill a solar system exploration goal, a high priority since the 1970s and in the last three National Academy of Sciences Planetary Science Decadal Surveys.

Learn more about the Mars Sample Return Program:

https://mars.nasa.gov/msr/

_________________________________________________________________

NASA Science – Programme d’exploration de Mars

Soumis par Michael Frankfort @mfrank_76

ÉNONCÉ DE MISSION

Le programme d’exploration de Mars est d’explorer Mars et de fournir un flux continu d’informations et de découvertes scientifiques grâce à une série d’orbiteurs robotiques, d’atterrisseurs et de laboratoires mobiles soigneusement sélectionnés et interconnectés par un réseau de communication Mars/Terre à large bande passante.

Consultez cette mise à jour du 27 juillet 2022.

La NASA inspirera le monde entier lorsqu’elle ramènera des échantillons de Mars sur Terre en 2033.

This illustration shows a concept for multiple robots that would team up to ferry to Earth samples of rock and soil collected from the Martian surface by NASA's Mars Perseverance rover.

Cette architecture de mission avancée comprendra deux hélicoptères de récupération d’échantillons.

La NASA a terminé l’examen des exigences du système pour son programme de retour d’échantillons de Mars, dont la phase de conception est presque terminée. Au cours de cette phase, l’équipe du programme a évalué et affiné l’architecture pour le retour des échantillons sélectionnés scientifiquement, qui sont actuellement collectés par le rover Persévérance de la NASA dans le cratère Jezero de la planète rouge.

L’architecture de la campagne, qui comprend des contributions de l’Agence spatiale européenne (ESA), devrait permettre de réduire la complexité des futures missions et d’augmenter la probabilité de réussite.

“La phase de conception est le moment où chaque facette d’un plan de mission est passée au crible”, a déclaré Thomas Zurbuchen, administrateur associé pour les sciences au siège de la NASA à Washington. “Des modifications importantes et avantageuses ont été apportées au plan, qui peuvent être directement attribuées aux récents succès de Persévérance à Jezero et aux performances étonnantes de notre hélicoptère martien.”

Cette architecture de mission avancée tient compte d’une analyse récemment mise à jour de la longévité attendue de Perseverance. La persévérance sera le principal moyen de transporter des échantillons à l’atterrisseur de récupération d’échantillons (page en anglais seulement)  de la NASA transportant le véhicule ascensionnel Mars (page en anglais seulement) et le bras de transfert d’échantillons de l’ESA.

Ainsi, la campagne de retour d’échantillons de Mars ne comprendra plus le rover de récupération d’échantillons ni le deuxième atterrisseur qui lui est associé. L’atterrisseur de récupération d’échantillons comprendra deux hélicoptères de récupération d’échantillons, basés sur la conception de l’hélicoptère Ingenuity, qui a effectué 29 vols sur Mars et a survécu plus d’un an au-delà de sa durée de vie initialement prévue. Les hélicoptères fourniront une capacité secondaire pour récupérer les échantillons cachés à la surface de Mars.

L’orbiteur de retour(page en anglais seulement) sur Terre de l’ESA et son système de capture, de confinement et de retour (page en anglais seulement) fourni par la NASA restent des éléments essentiels de l’architecture du programme.

Les dates de lancement de l’orbiteur de retour sur Terre et de l’atterrisseur de récupération d’échantillons étant prévues respectivement pour l’automne 2027 et l’été 2028, les échantillons devraient arriver sur Terre en 2033.

Son architecture ayant été consolidée au cours de cette phase de conception, le programme devrait passer à la phase de conception préliminaire en octobre prochain. Au cours de cette phase, qui devrait durer environ 12 mois, le programme achèvera le développement technologique et créera des prototypes techniques des principaux composants de la mission.

Ce concept affiné de la campagne de retour d’échantillons de Mars a été présenté en mai aux délégués des 22 États participants au programme européen d’exploration spatiale, Terrae Novae. Lors de leur prochaine réunion en septembre, les États envisageront d’interrompre le développement de la sonde Sample Fetch Rover.

“L’ESA poursuit à toute vitesse le développement de l’orbiteur de retour sur Terre, qui fera l’aller-retour historique entre la Terre et Mars, et du bras de transfert d’échantillons qui placera de manière robotique les tubes d’échantillons à bord du conteneur d’échantillons orbital avant son lancement depuis la surface de la planète rouge”, a déclaré David Parker, directeur de l’exploration humaine et robotique à l’ESA.

Les contributions respectives à la campagne dépendent des fonds disponibles des États-Unis et des États participants de l’ESA. Des accords plus formels entre les deux agences seront établis au cours de l’année prochaine.

“Travailler ensemble sur des projets historiques comme le retour d’échantillons de Mars fournit non seulement des données inestimables sur notre place dans l’univers, mais nous rapproche également les uns des autres ici même sur Terre”, a déclaré M. Zurbuchen.

La première étape de la campagne de retour d’échantillons de Mars est déjà en cours. Depuis qu’il s’est posé dans le cratère Jezero (page web en anglais seulement) le 18 février 2021, le rover Perseverance a recueilli 11 échantillons de roche scientifiquement convaincants et un échantillon atmosphérique.

Ramener des échantillons de Mars sur Terre permettrait aux scientifiques du monde entier d’examiner les spécimens à l’aide d’instruments sophistiqués trop grands et trop complexes pour être envoyés sur Mars et permettrait aux générations futures de les étudier. La conservation des échantillons sur Terre permettrait également à la communauté scientifique de tester de nouvelles théories et de nouveaux modèles au fur et à mesure de leur développement, tout comme les échantillons Apollo rapportés de la Lune l’ont fait pendant des décennies. Ce partenariat stratégique entre la NASA et l’ESA permettra d’atteindre un objectif d’exploration du système solaire, une priorité élevée depuis les années 1970 et dans les trois dernières enquêtes décennales de la National Academy of Sciences sur les sciences planétaires.

En savoir plus sur le programme de retour d’échantillons de Mars :

https://mars.nasa.gov/msr/

Related Blogs:

Join Now
>
(noscript)